Meteolien Experts Energies Renouvelables

Financement

Le financement des projets reste la principale préoccupation des développeurs éoliens en France, et la recherche de d’optimisation de la rentabilité des parcs est une condition obligatoire.

 Selon la FEE, en 2019, la plupart des investissements dans de nouveaux parcs éoliens l'ont été dans l'éolien terrestre à hauteur de 13 milliards d'euros. Cela a couvert plus de 10 GW de nouveaux projets, montrant un intérêt toujours fort en Europe pour le développement de parcs éoliens terrestres.
“Les gouvernements et les investisseurs continuent d'avoir un fort appétit pour l'éolien terrestre. Dans la plupart des pays d'Europe, c'est la forme la moins chère de nouvelle capacité de production d'électricité. Les dernières enchères en Pologne, au Danemark, en Grèce, en France, en Italie et en Lituanie témoignent toutes de l'attractivité de l'éolien terrestre avec des prix compétitifs. Nous prévoyons que l'éolien terrestre représentera 80% de tous les ajouts de capacité éolienne au cours des cinq prochaines années. Les investisseurs comprennent que l'énergie éolienne est un bon pari pour respecter le Green Deal européen. L'éolien représente aujourd'hui plus de 15% de l'électricité européenne. La Commission européenne s'attend à ce qu'elle atteigne 50% d'ici 2050.” a déclaré le PDG de WindEurope, Giles Dickson.

Evaluer la qualité du projet et sa rentabilité :
Les études de vent et leur résultante, le rapport bancable de productible, ainsi que les études intermédiaires permettant de sécuriser une démarche qui s'étale dans le temps, forment des milestones importants de la période de développement. Ces études touchent à la moelle épinière du projet et imposent un soin constant et un accompagnement à la hauteur d'une intervention médicale de précision qui durerait plus de 12 mois.

Ces études pour le financement des projets appellent des outils logiciels et des compétences scientifiques et techniques qu'il faut des années pour maitriser et toute l'énergie d’un bureau d’études passionné pour conduire au bout.

Ces études sont le « core business » de Meteolien qui a réalisé les études de plus 210 parcs éoliens, 1 300 turbines et 3GW de rapports de production éoliens depuis 2005, et les a présentés à de nombreux investisseurs, banques et bailleurs français et internationaux.
Meteolien sécurise les financeurs par sa neutralité, la fidélité de son équipe d'experts et son haut niveau scientifique attesté par la reconnaissance de ses pairs dans le cadre de sa participation dans les tasks de IEA-Wind, de ETIP-Wind et de l'ADEME.